Discours prononcé par le député européen Christophe Hansen pendant le débat à propos de la résolution sur les mesures à prendre pour lutter contre les effets économiques causés par  le Covid-19 en date du 16 favril 2020 à Bruxelles:

 

Merci Monsieur le Président.

Chers collègues,

Le COVID-19 est un désastre sur les plans humain, social et économique, d’une magnitude sans précédents pour beaucoup d’entre nous.

sansnous.

Au-delà de la souffrance causée par le virus dans le monde entier, le FMI présage la plus grande crise économique depuis la Grande Dépression.

 

L’OMC prévoit même un effondrement du commerce en marchandises cette année de l’ordre de 13 à 32%.

 

Et les agences des Nations Unies mettent en garde contre des possible pénuries alimentaires.

 

Partout dans le monde, des gouvernements ont mis en place des mesures restrictives pour le commerce qui menacent de bouleverser les chaînes de valeurs internationales.

 

Certaines de ces mesures étaient nécessaires sur le court terme afin d’assurer que les médicaments et équipements de protection iraient à ceux qui en avaient le plus besoin et non pas au plus offrant.

 

Mais sur le long terme, il serait absurde de s’armer de mesures protectionnistes pour lutter contre ce virus.

 

Si nous souhaitons faire sortir l’économie globale des soins intensifs le plus tôt possible, le commerce fait clairement partie du remède.

 

Si nous laissons la pandémie mettre le commerce en quarantaine, nous privons des pays entiers, leurs peuples et leurs économies d’un des plus grands moteurs de développement au moment quand ils en ont le plus besoin.

 

La résilience des règles du commerce mondial, des stocks stratégiques et la diversification des chaînes d’approvisionnement devraient être les mots d’ordre.

 

C’est dans le code génétique de l’UE que de défendre les solutions multilatérales de coopération. Il faut donc élargir l’accord de l’OMC sur l’élimination des tarifs douaniers dans le secteur pharmaceutique, pour inclure plus de pays et plus de produits.

Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous pourrons vraiment rebondir et vaincre ce virus.

 

Ried am Europaparlament

Wärend vill vun eis Matmënsche queesch duerch Europa couragéis géint de Virus un der Frontlinn kämpfen, hu mir am Europaparlament och ugefaangen d’Grondstee fir d'Erhuelung ze leeën.Wa mer d’Weltwirtschaft erëm vun der Intensivstatioun erof kréie wëllen, dann ass den Handel Deel vun der Léisung an net Deel vum Problem❗️Wa mer weider erlaben dass och den Handel duerch d’Pandemie a Quarantaine bleift, riskéiere mer de Mënschen an d’Länner vun de beschten Entwécklungsméiglechkeeten ofzehalen. Et wier absurd ze denken dat mir e globale Virus duerch Protektionismus kënne besäitegen. 👉 Loosst eis déi richteg Lektiounen aus dëser Kris zéien: D’Respektéiere vu weltwäiten Handelsregelen, eng strategesch Diversifikatioun vun de Liwwerketten an Uleeë vu strategesche Stock'en!

Gepostet von Christophe Hansen am Donnerstag, 16. April 2020